Le trésor des pirates

Le sud de la Martinique en mai 2018, à travers ces images réalisées à Sainte-Luce et en face du Diamant. Haut de 175 mètres, le rocher trône en pleine mer, au large de l’île dans le canal de Sainte-Lucie. Cet îlot basaltique, témoin de l’activité volcanique de la région, doit son nom à sa forme de pierre précieuse biseautée dont les facettes changent de couleur selon les heures de la journée. Jadis repère de pirates, il joua un rôle important durant les guerres napoléoniennes. Le Diamant occupait une position stratégique permettant de contrôler la navigation entre la Martinique et l’île voisine de Sainte-Lucie. En janvier 1804, les anglais s’en emparèrent et en firent leur «navire de guerre» pendant près de 17 mois avant de se rendre le 2 juin 1805 à cours d’eau et de nourriture.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s